Notre SCIC La Solaire du Lac

La Solaire du Lac a fait le choix de devenir une Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC), car c’est la forme juridique la plus appropriée à nos valeurs :

  • la prééminence de la personne humaine
  • la solidarité
  • un sociétariat multiple ayant pour finalité l’intérêt collectif au-delà de ses membres
  • l’intégration sociale, économique et culturelle dans notre territoire d’action
  • des réserves impartageables permettant l’indépendance de l’entreprise et sa transmission solidaire entre générations de coopérateurs

De forme privée et d’intérêt public, le statut SCIC s’inscrit dans le courant de l’économie sociale et solidaire, système économique qui place l’homme et l’environnement, et non le capital, au cœur du projet.

Qu’est-ce qu’une SCIC ?

C’est une société :

  • qui associe obligatoirement 3 catégories de sociétaires : des acteurs salariés, des acteurs bénéficiaires (clients, usagers, riverains, fournisseurs…) et des contributeurs (associations, collectivités, entreprises, bénévoles, etc.)
  • qui rassemble tous les acteurs autour d’un projet d’intérêt collectif. Dans le cas de La Solaire du Lac, un projet environnemental de développement des énergies renouvelables.
  • au profit d’un territoire : un ancrage local réunissant les acteurs locaux autour d’un projet commun.

C’est une structure démocratique où les sociétaires s’engagent et décident ensemble.

Le principe de la SCIC :

  • 1 sociétaire = 1 voix (quel que soit le nombre de parts)
  • Un réinvestissement de plus de la moitié des bénéfices : au moins 57.5% des bénéfices (ce taux peut être porté jusqu’à 100% à chaque AG) sont bloqués en réserves impartageables permettant de réinvestir dans de nouveaux projets. L’intérêt collectif prime devant l’intérêt individuel.