Articles

Plan d’actions pour accélérer le développement du photovoltaïque

Le déploiement des énergies renouvelables et notamment de l’énergie solaire est indispensable pour faire face à la hausse de la consommation d’électricité et sortir des énergies fossiles. A l’occasion du déplacement de Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, à Trappes pour visiter un entrepôt équipé de panneaux solaires, le ministère publie un plan d’actions pour accélérer le développement du photovoltaïque.

  • Faciliter le développement du photovoltaïque dans les zones présentant le moins d’enjeux environnementaux
  • Mobiliser de nouvelles surfaces pour le développement du photovoltaïque tout en minimisant les impacts environnementaux
  • Simplifier les procédures administratives pour les projets présentant le moins d’impact en termes d’occupation des sols
  • Accompagner les acteurs du photovoltaïque

Retrouvez le détail de ces mesures sur ce lien

ARRETE TARIFAIRE DU 6 OCTOBRE 2021

Un nouvel arrêté tarifaire, paru le 06 octobre 2021, prévoit des modifications quant aux conditions de rachat des productions photovoltaïques. Conformément à son objectif principal, il facilite l’installation de panneaux photovoltaïques sur grandes toitures. Ainsi, il étend à 500 kWc le tarif d’obligation d’achat (seuil en dessous duquel les installations pourront bénéficier de l’obligation d’achat et des tarifs réglementés).

Jusqu’à présent, le seuil était fixé à 100 kWc. Cet arrêté multiplie donc par 5 la puissance maximale éligible au tarif d’achat garanti de l’électricité produite par des panneaux photovoltaïques sur bâtiment, sans avoir à passer par la procédure de l’appel d’offre. Ce qui est un point très positif pour des structures comme la notre.

Néanmoins, ceci s’accompagne d’autres résolutions pouvant impacter la viabilité économique de nos projets. En particulier, l’article 13, en application d’un règlement européen, interdit le cumul des aides d’Etat (tarif d’achat règlementé), avec d’autres aides financières locales, régionales, nationales et européennes.

Article 13 : Le producteur ne peut pas cumuler pour une même installation les primes et tarifs prévus à l’article 8 avec un autre soutien public financier à la production d’électricité, provenant d’un régime d’aides local, régional, national ou de l’Union européenne.

Pour les projets d’EnR citoyens qui sont souvent en dessous du seuil des 500 kWc, ces aides sont une nécessité. Une telle mesure empêche aux collectivités d’apporter leur soutien à des projets menés par leurs propres habitants et aux « retombées économiques locales bien réelles ».

Énergie partagée a publié une tribune visant à mettre en lumière cette atteinte portée aux projets citoyens, et à éclairer sur les alternatives qu’aurait pu explorer le gouvernement.

Rencontrons-nous lors de la Semaine du développement durable à Annecy

Nous serons présents les 5 et 6 avril sur le village du développement durable à Annecy. Découvrez la SCIC La Solaire du Lac et notre projet de centrales solaires citoyennes. Rencontrons-nous pour discuter énergie solaire et contribution citoyenne pour la transition énergétique !

Retrouvez-nous également le samedi 6 avril à 19h30 salle Yvette Martinet, pour une conférence animée en collaboration avec l’institut négaWatt.

Retrouvez l’intégralité du programme de la semaine du Développement Durable en cliquant ici

Transformation de l’association en société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) … c’est le 17 janvier 2019 !

Nous vous invitons à participer à l’assemblée générale de transformation de l’association La Solaire du Lac en société coopérative d’intérêt collectif (SCIC), qui se déroulera le 17 janvier 2019 à 18h dans la salle du foyer du Vernay, 22 bis avenue Germain Perréard, Cran Gevrier, 74960 Annecy.

A cette occasion vous seront présentés les principaux aspects des statuts de la future SCIC (qui peuvent être consultés ici) et la feuille de route pour 2019 où vous pourrez constater la belle avancée du projet (exploitation de la première installation de panneaux solaires etc…)

Vous aurez la possibilité de vous engager avec nous dans ce projet en souscrivant une ou plusieurs parts au capital de la SCIC. Pour cela nous vous prierons de bien vouloir remplir lors de notre assemblée un bulletin de souscription au capital pour le nombre de parts de votre choix, une part valant 100 Euros, et il vous sera également demandé de nous remettre sur place le chèque correspondant à cette souscription libellé à l’ordre de « La Solaire du Lac SCIC SAS ».

Dès lors, en tant qu‘associé coopérateur de plein droit de la SCIC SAS La Solaire du Lac, vous participerez le 17 janvier à la désignation des membres du premier Conseil Coopératif de la SCIC. Vous pourrez préalablement présenter votre candidature à ce Conseil si vous souhaitez vous impliquer pleinement dans la gouvernance de la société.

Au plaisir de vous retrouver pour participer à ce bel élan en faveur de la transformation énergétique de notre territoire.

La Solaire du Lac poursuit son développement et rejoint le réseau de l’association Énergie partagée !

Créée en 2010, l’association compte actuellement une centaine de membres porteurs de projets citoyens partout en France. Elle vise notamment à promouvoir l’énergie citoyenne et conseiller et soutenir les porteurs de projet.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site d’Energie Partagée et la carte des projets et adhérents .

En rejoignant le réseau, La Solaire du Lac bénéficiera de précieux retours d’expérience d’autres porteurs de projets et pourra échanger et solliciter des compétences/expertises via un vaste réseau de partenaires. Les membres de La Solaire du Lac pourront également suivre des modules de formation variés (finance, juridique, communication…) pour les aider dans le déploiement du projet.

La Solaire du Lac fait son apparition dans L’iMPRESARIO – Mai-Juin 2018

 

 

Dans l’actualité de L’iMPRESARIO des mois de Mai & Juin 2018, 10 nouvelles initiatives développées sur le bassin annécien pour la transition écologique. La Solaire du Lac en faisait partie…

« Acteur d’un monde nouveau », L’iMPRESARIO relaie l’information locale (mais pas que) des événements culturels, des actions associatives, des entreprises « new generation », des initiatives personnelles, des mouvements de pensées qui, selon nous, contribuent à construire demain. Il est vraiment temps d’aménager le terrain pour nos enfants et petits enfants, pour que nous puissions répondre à la question qu’ils nous poseront un jour : “Et vous, quel a été votre rôle dans la Transition ?”